Aujourd’hui ou les Coréens

Les Exclamateurs présentent : ”Aujourd’hui ou les Coréens”, une pièce de Michel Vinaver, mise en scène par Didier Bert, avec Étienne Borella, Geneviève Dufour, Jérémie d’Hauteville, Anne-Laure Paris, Suzanne Poirier, Diane Simoneau et Luc Spiess.

Après un bombardement, où tout paraît s’être défait, où il ne reste plus rien que quelques bruits, quelques gestes, et des décombres, une vie se ranime.

Tandis que le village coréen revient à lui, cinq soldats patrouillent dans les broussailles environnantes, en quête d’un prisonnier. Ils vivent leur guerre comme un rêve et ne s’y reconnaissent pas.

Un sixième soldat a été laissé pour mort au cours de la bataille de la nuit. Une jeune fille le rencontre blessé, et essaie de l’amener au village.

Ce qui survient alors – ce qui se produit dans le village, et ce qui arrive au soldat – n’est pas un événement historique. C’est la reconquête d’aujourd’hui.

Conception et photo de l'affiche : Stéphane Najman / Photoman.ca. Graphisme affiche : Vincent Ferlat

Conception et photo de l’affiche : Stéphane Najman / Photoman.ca. Graphisme affiche : Vincent Ferlat

: À La Risée, 1258 rue Bélanger à Montréal (Métro Jean-Talon, coin De Normandville – voir le plan d’accès)
Quand
: Du mercredi 2 au samedi 5 décembre 2009 à 20 heures (déjà complet les 2 et 3 décembre). Supplémentaire le samedi 5 décembre à 14 heures.
Tarif: 10$
Réservations: Par téléphone au 514 562-7302 ou par ici

N’hésitez pas à indiquer votre présence via l’évènement Facebook !

——————————————-
LE MOT DU METTEUR EN SCÈNE

Ce spectacle n’est pas un documentaire. Vous ne verrez donc pas des comédiens tenter de jouer à ressembler à des Coréens.

Ce que vous verrez, entendrez, ressentirez, ne sera qu’un amoncellement de peur, de reconnaissance, de trahison, et d’amour.

Ce sera un bout d’humanité. Une humanité dans laquelle il n’y a pas de camp. Une humanité dans laquelle il n’y a ni bon, ni mauvais côté.

Interdit pendant 50 ans en Corée, le texte de Michel Vinaver a cette dimension universelle que seules quelques pièces atteignent.

L’histoire que nous vous présentons est celle du quotidien de quelques humains dans un pays en guerre, comme il y en a depuis le début de l’Humanité, sur tous les continents, depuis que l’Homme a décidé que la Terre devait supporter tous ses caprices.

Didier Bert
Affiche de Samo Oubitsa – © Photo: Stéphane Najman / http://www.photoman.ca